lunes, 4 de julio de 2016

CAMÉLIA JORDANA: Non, non, non (Écouter Barbara).


Voici la chanson de CAMÉLIA JORDANA: Non, non, non (Écouter Barbara).

De quoi elle parle, cette chanson? 
Un garçon vient de quitter sa petite amie et celle-ci n'a envie de rien. Elle voudrait qu'il revienne, c'est tout. (Un chico acaba de romper con su novia y esta no tiene ganas de nada. Solo desea que él vuelva.)


Voici la vidéo, les paroles et la traduction:


Chante avec Camélia:



Et voici le karaoké pour chanter:


Combien de fois faut-il
Vous le dire avec style ?
Je ne veux pas sortir au Baron

Non, non, non, non
Je ne veux pas prendre l'air
Non, non, non, non
Je ne veux pas boire un verre
Non, non, non, non
Je ne veux pas l'oublier
Non, non, non, non
Je ne veux pas m'en passer

Je veux juste
Aller mal
Et y'a pas de mal à ça
Traîner, manger que dalle
Écouter Barbara
Peut-être il reviendra


Non, je ne veux pas faire un tour
A quoi ça sert de faire un tour
Non, je ne veux pas me défaire
De ce si bel enfer
Qui commence à me plaire
Je ne veux pas quitter mon salon

[Au Refrain]

Non, je ne veux pas aller mieux
A quoi ça sert d'aller mieux
Non, je ne veux pas m'habiller
Non plus me maquiller
Laissez-moi m'ennuyer
Arrêtez avec vos questions

[Au Refrain]
¿Cuántas veces he de
deciros con estilo
que no quiero salir al Baron*?

No, no, no, no
No quiero salir a tomar el aire
No, no, no, no
No quiero tomar una copa (vaso)
No, no, no, no
No quiero olvidarlo
No, no, no, no
No quiero prescindir de él.

Sólo quiero
estar mal,
(no hay nada malo en estar mal)
arrastrarme, no comer nada,
escuchar a Barbara.
A lo mejor él volverá.


No, no quiero dar una vuelta
¿Para qué sirve dar una vuelta?
No, no quiero deshacerme
de este infierno tan bello
que empieza a gustarme.
No quiero salir del salón (de mi casa).

[Estribillo]

No, no quiero estar mejor.
¿De qué sirve estar mejor?
No, no quiero vestirme.
Tampoco maquillarme.
Dejad que me aburra.
Parad ya con vuestras preguntas.

[Estribillo]

*Le Baron= célèbre Bar-Discothèque de Paris.





No hay comentarios:

Publicar un comentario